Kontakt

Wir freuen uns auf Ihren Anruf unter:

+49 (0)30 530055-0


Votre chemin vers la MEDIAN Klinik Berus

Existe-t-il un droit à une réhabilitation médicale pour maladie psychique / psychosomatique? (concerne uniquement les assurés en R.F.A.)

Oui. Le législateur a créé les conditions préalables pour que les personnes souffrant de maladies chroniques ou dont la capacité de performance professionnelle est menacée, puissent recevoir le plus tôt possible des aides complètes pour assurer leur santé ou au moins soulager leurs souffrances. Toutes les prestations des différents services spécialisés de la MEDIAN (stationnaires, ambulatoires à la journée ou ambulatoires) sont proposées évidemment aussi aux patients payant eux-mêmes les frais.

Qui peut faire une demande?

Tout assuré en R.F.A. peut faire une demande d'accord pour une mesure de réhabilitation auprès de sa caisse d'assurance maladie. Votre premier interlocuteur lors de la demande est en général votre médecin généraliste ou spécialiste. Cependant le médecin du travail peut aussi préparer avec vous cette demande. L'accès à l'hôpital d'urgence se fait grâce à un formulaire d'hospitalisation. Pour la réhabilitation en revanche, une procédure d’accord préalable est nécessaire. Après votre demande auprès de votre caisse d'assurance maladie, il sera décidé qui prendra en charge cette mesure : votre caisse d'assurance maladie ou votre caisse de retraite. Ensuite vous ou votre médecin recevrez les formulaires de demande correspondants.

De quoi a-t-on besoin pour la mise en œuvre du traitement ?

Il vous faut une demande et un rapport médical.

À qui adresser votre demande de réhabilitation?

  • Ou bien à la caisse de retraite, si vous cotisez dans une caisse de retraite allemande, travaillez ou cherchez un travail
  • à la caisse d'assurance maladie si en tant que retraité ou femme au foyer vous ne recevez aucune prestation d'autres assureurs
  • à l'assurance accidents, si vos troubles sont les suites d'un accident de travail ou de la circulation
  • à la caisse d'assurance maladie privée si un tarif correspondant est prévu
  • à la caisse d'allocation complémentaire si vous êtes fonctionnaire et demandez une aide médicale thérapeutique pour vous-même ou un membre de votre famille
  • aux services sociaux compétents si aucun autre assureur n’entre en compte
  • à la caisse des pensions ou d'indemnisation des victimes de guerre, si vous faites votre service militaire ou civil, si vous êtes victime de violences ou blessé de guerre

Votre assurance vous fournit le formulaire de demande nécessaire.

Pouvez-vous influer sur le lieu du traitement?

En principe oui. En accord avec le médecin traitant ou conseiller vous pouvez faire usage de votre droit de souhait et de choix et proposer une clinique de votre choix. La réalisation de votre vœu  dépendra de l’existence d’un accord de traitement entre votre assurance et la clinique concernée.

Quand commence le traitement ?

Après la réception de l’accord de prise en charge vous recevez une invitation de notre clinique avec la date du début de traitement et les informations nécessaires pour le début de la thérapie.  

Est-ce que je dois payer un supplément ?

Le supplément légal est dans la plupart des cas inférieur à ce que vous pensez. Plus de 50% des patients ne doivent payer aucun ou seulement un très faible supplément. Pour tous les assurés qui ont atteint l’âge de 18 ans le supplément légal pour les prestations de prévention et de réhabilitation stationnaire est de 10 €/jour. Le supplément est à régler pour 42 jours maximum selon les mesures et la caisse prestataire concernée. Il convient de tenir compte des instructions sur l’avis d’accord de votre assurance. Votre conseiller personnel de la caisse de maladie ou l’agent chargé du suivi de votre assurance retraite sur place pourra répondre à vos questions à ce sujet. Il vous aidera aussi à présenter une demande d’exonération partielle ou totale du supplément.

Peut-on payer soi-même le traitement ?

Oui. Si la caisse légale de retraite ou d’assurance maladie n’est pas compétente dans le cas d’un paiement privé, il faut en tout cas clarifier l’éventualité d’une prise en charge possible des frais par la caisse complémentaire concernée [Beihilfe] ou la caisse d’assurance de maladie privée. Naturellement une prise en charge des frais par l’assuré lui-même est toujours possible. Nous vous informons volontiers cependant vous devez vous-même vous mettre en relation avec votre caisse d’assurance maladie ou votre caisse complémentaire.

Quelle est la règlementation concernant les patients des caisses d’assurance-maladie privées?

La MEDIAN Klinik Berus - Centre européen de médecine psychosomatique et comportementale accueille également des patients avec une assurance maladie privée. Vous devez demander un accord de prise en charge avant le début du traitement. Si la nécessité d’un traitement stationnaire est avérée par les documents médicaux une prise en charge obligatoire est en général accordée. Les assurances privées différencient entre hôpitaux généraux et cliniques proposant aussi des cures ou des traitements en sanatorium ou accueillant des convalescents (des établissements dits « mixtes » [gemischte Anstalten]). Il en résulte pour les assurés privés quelques particularités. Nous vous conseillons volontiers et trouverons pour vous la meilleure solution. Veuillez, sil vous plaît, prendre contact avec notre interlocutrice.

Quel est la règlementation concernant les patients avec une assurance complémentaire (Beihilfe)?

La MEDIAN Klinik - Centre européen de médecine psychosomatique et comportementale est agréée par les caisses complémentaires allemandes [beihilfefähig]. La psychothérapie stationnaire programmée dans une clinique spécialisée en psychosomatique et psychothérapie avec des horaires de soins individuels flexibles, est considérée comme un traitement hospitalier dans le sens du droit des caisses complémentaires et non pas comme une cure classique ou traitement en sanatorium. Les bénéficiaires des complémentaires doivent aussi, et également auparavant, clarifier la prise en charge partielle des frais avec leur caisse complémentaire. Contactez-nous simplement par téléphone pour de plus amples informations, nous vous aiderons volontiers.   

Die Anschlussheilbehandlung (AHB)

Informationen für Privatversicherte

Medizinische Rehabilitation

Medizinische Rehabilitation in der Psychosomatik

Medizinische Rehabilitation bei Abhängigkeitserkrankungen

 

Kinder- und Jugendrehabilitation

Soziotherapie

Ihr Weg zur Akutversorgung im Bereich Geriatrie oder Neurologie

Ihr Weg zur Akutbehandlung

+49 (0)30 530055-0Kontakt